Mon compte clientContact commercialWebmailOVHcloud Blog

Bienvenue chez OVHcloud !

Identifiez-vous pour commander, gérez vos produits et services et suivre vos commandes

Me connecter
Documentation OVH

Premiers pas avec un serveur dédié

Découvrez comment prendre en main votre nouveau serveur dédié

Dernière mise à jour le 2 avril 2020

Objectif

Un serveur dédié est un serveur physique situé dans l'un de nos datacenters. Contrairement aux solutions d'hébergement web (décrites comme « mutualisées »), qui sont techniquement gérées par OVHcloud, vous êtes entièrement responsable de l'administration de votre serveur dédié.

Découvrez comment prendre en main votre nouveau serveur dédié.

OVHcloud met à votre disposition des services dont la responsabilité vous revient. En effet, n’ayant aucun accès à ces machines, nous n’en sommes pas les administrateurs et ne pourrons vous fournir d'assistance. Il vous appartient de ce fait d’en assurer la gestion logicielle et la sécurisation au quotidien.

Nous mettons à votre disposition ce guide afin de vous accompagner au mieux sur des tâches courantes. Néanmoins, nous vous recommandons de faire appel à un prestataire spécialisé si vous éprouvez des difficultés ou des doutes concernant l’administration, l’utilisation ou la sécurisation d’un serveur. Plus d’informations dans la section « Aller plus loin » de ce guide.

Prérequis

En pratique

Lorsque votre serveur dédié est configuré pour la première fois, vous pouvez sélectionner le système d'exploitation à installer.

Installation ou réinstallation de votre serveur dédié

Vous pouvez facilement réinstaller votre serveur et choisir un autre modèle de système d'exploitation dans votre espace client OVHcloud. Sous l'onglet Informations générales, cliquez sur ... à côté de Système (OS), puis cliquez sur Installer.

Bouton Réinstaller

Sur l'écran suivant, sélectionnez Installer à partir d'un template OVH (pour utiliser l'un de nos modèles d'installation) ou Installer un de vos gabarits (pour utiliser le vôtre), puis cliquez sur Suivant.

Sélection de modèle

Sélectionnez le système d'exploitation à installer et cliquez sur Suivant".

Sélection opérationnelle

Si vous devez modifier le schéma de partitionnement de votre système d'exploitation, cochez la case « Personnaliser la configuration des partitions » puis cliquez sur Suivant.

Personnaliser la configuration de la partition

Une fois les ajustements terminés, cliquez sur Suivant pour accéder à la page de résumé.

Ajout d'une clé SSH (facultatif)

Si vous installez un système d'exploitation Linux, vous pouvez ajouter votre clé SSH à la dernière étape du processus d'installation.

Personnaliser la configuration de la partition

Si une clé SSH est déjà enregistrée, elle apparaît dans le menu déroulant sous Clés SSH en bas. Sinon, vous devrez d'abord en ajouter un dans la section « Mes services ».

Pour ce faire, ouvrez la barre latérale en cliquant sur votre nom dans le coin supérieur droit et utilisez le raccourci Produits et services.

Personnaliser la configuration de la partition

Dans « Mes services », basculez vers l'onglet Clés SSH et cliquez sur Ajouter une clé SSH.

Personnaliser la configuration de la partition

Comme il s'agit ici d'installer un serveur dédié (ou un VPS), sélectionnez « Dédié » dans le menu déroulant.

Dans la nouvelle fenêtre, entrez un ID (nom de votre choix) et la clé elle-même (de type RSA, ECDSA ou Ed25519) dans les champs correspondants.

Personnaliser la configuration de la partition

Pour obtenir une explication détaillée sur la création de clés SSH, reportez-vous à ce guide.

Certains systèmes d'exploitation ou plates-formes, tels que Plesk et Windows, nécessitent l'acquisition d'une licence avant l'installation. Vous pouvez acheter cette licence auprès de OVHcloud ou auprès d'un revendeur. Vous devrez ensuite l'intégrer manuellement, via le système d'exploitation lui-même ou via votre espace client OVHcloud. Vous pouvez gérer vos licences dans le Panneau de configuration de la section Bare Metal Cloud sous Licences. Dans cette section, vous pouvez également commander des licences (via le bouton Commander à gauche) ou ajouter votre propre licence de serveur SQL ou Windows SPLA (via le bouton Ajouter une licence SPLA à gauche).

Connexion à votre serveur

Linux

Une fois l'installation terminée, vous recevrez un e-mail contenant votre mot de passe pour l'accès root. L'accès root vous permet de vous connecter à votre serveur via SSH, qui est un protocole de communication sécurisé. Vous pouvez accéder à votre serveur via un terminal de commande (Linux ou MAC) ou via un logiciel tiers sous Windows (par exemple: PuTTy).

Après avoir ouvert le terminal, tapez la commande suivante pour vous connecter à votre serveur, en remplaçant le texte situé après le symbole @ par les informations requises (adresse IP ou nom de référence du serveur). Le nom de référence de votre serveur commencera toujours par ns.

Exemple utilisant une adresse IP

ssh root@IPv4_de_votre_serveur

Exemple utilisant une référence de serveur

ssh root@nom_de_référence_de_votre_serveur

Windows

Une fois l'installation terminée, vous recevrez un e-mail contenant votre mot de passe pour l'accès administrateur (root). Vous devez utiliser ces informations d'identification pour vous connecter au serveur via RDP (RRemote Desktop Protocol). Une fois connecté, Windows vous guidera tout au long de l'installation initiale.

Sécurisation de votre serveur dédié

Comme expliqué dans la section « Objectif » de ce guide, vous êtes l'administrateur de votre serveur dédié. De ce fait, vous êtes responsable de vos données et de la sécurité de votre machine. Cependant, les conseils suivants vous aideront à le sécuriser :

  • gardez votre système d'exploitation à jour ;
  • gardez votre logiciel à jour ;
  • changez votre port SSH par défaut (port 22) pour un autre port ;
  • modifiez votre mot de passe root ;
  • créez un nouvel utilisateur système avec un accès restreint pour une utilisation quotidienne.

Plus d'informations dans notre guide.

Configuration réseau

Mode bridge IP

Le mode bridge est l'action entreprise par un équipement pour créer un réseau global à partir de deux réseaux de communication ou plus, ou deux segments de réseau ou plus. Le mode bridge est différent du routage, qui permet aux réseaux de communiquer indépendamment tout en restant séparés.

Il s'agit d'une configuration qui est le plus souvent utilisée dans le cadre de la virtualisation pour permettre à chaque machine virtuelle d’avoir sa propre adresse IP publique.

Pour plus d'informations, reportez-vous à notre guide: Mode bridge IP.

Mode Alias IP

Le mode alias IP associe deux adresses IP ou plus à une interface réseau. Cela permet à votre serveur d’établir plusieurs connexions à un réseau, chacune servant un objectif différent.

Pour obtenir des instructions détaillées sur la configuration de l'alias IP, reportez-vous au guide Configurer son adresse IP en alias.

Configuration IPv6

Tous les serveurs dédiés OVHcloud comprennent un bloc /64 IPv6. Pour utiliser les adresses de ce bloc, vous devez apporter des modifications de configuration du réseau. Consultez notre guide: Configurer IPv6 sur un serveur dédié.

Dépannage

OVHcloud déploie tous ses serveurs dédiés avec une console IPMI (Intelligent Platform Management Interface), qui s'exécute dans votre navigateur ou depuis une applet Java, et vous permet de vous connecter directement à votre serveur, même s'il n'a pas de connexion réseau. Cela permet de résoudre les problèmes qui ont pu entraîner la déconnexion de votre serveur..

Pour plus d'informations, reportez-vous à notre guide: Utilisation de l’IPMI pour les serveurs dédiés.

Mode rescue

En cas de problème avec votre serveur, la première étape de dépannage consiste à redémarrer votre serveur en mode rescue. Pour activer le mode rescue, connectez-vous à votre espace client OVHcloud et accédez à la page de votre serveur. Dans le menu Informations générales, cliquez sur ... puis sur Modifier pour modifier le mode de démarrage.

Modifier la sélection de démarrage

Sur l'écran suivant, sélectionnez Booter en rescue mode et sélectionnez rescue64-pro dans la liste déroulante. Tapez votre adresse e-mail dans le champ de texte, puis cliquez sur Suivant. Si vous laissez le champ de l'e-mail vide, l'adresse e-mail associé à votre compte OVHcloud est utilisée par défaut.

Rescue Pro 64

Confirmez vos options sur l'écran suivant, puis redémarrez votre serveur pour appliquer les modifications.

Confirmation et redémarrage

Votre serveur va maintenant redémarrer en mode rescue et vous recevrez les informations d'identification pour vous connecter via l'adresse e-mail que vous avez renseignée. Pour quitter le mode rescue, il suffit de modifier à nouveau le netboot pour le remettre sur Booter sur le disque dur, puis de redémarrer votre serveur.

Pour en savoir plus sur l'utilisation du mode rescue pour résoudre les problèmes avec votre serveur, consultez notre guide sur le mode rescue.

Diagnostic matériel

Les tests matériels disponibles en mode rescue peuvent vous aider à diagnostiquer les défaillances matérielles susceptibles de causer des problèmes sur votre serveur.

Après vous être connecté à l'interface Web du mode rescue, vous pourrez exécuter des tests sur les composants matériels suivants:

  • RAM
  • Disques durs
  • Baie RAID
  • Processeur
  • Connexion réseau

Interface Web du mode rescue

Interface Web

Aller plus loin

Échangez avec notre communauté d'utilisateurs sur https://community.ovh.com/.


Cette documentation vous a-t-elle été utile ?

N'hésitez pas à nous proposer des suggestions d'amélioration afin de faire évoluer cette documentation

Images, contenu, structure... N'hésitez pas à nous dire pourquoi afin de la faire évoluer ensemble !

Vos demandes d'assistance ne seront pas traitées par ce formulaire. Pour cela, utilisez le formulaire "Créer un ticket".

Merci beaucoup pour votre aide ! Vos retours seront étudiés au plus vite par nos équipes..


Ces guides pourraient également vous intéresser...