Introduction

Présentation générale de l'API publique OVHcloud pour les noms de domaines

Dernière mise à jour le 05/05/2022

Sommaire

Connexion à l'API

Avant de lire cette documentation, il est nécessaire de commencer par prendre connaissance de la documentation suivante. Elle décrit la mise en place de l'environnement de test et la connexion à l'API OVHcloud, et permet également de comprendre la signature des requêtes.

SDKs disponibles

Afin de faciliter les appels à l'API, des SDKs sont disponibles pour plusieurs langages :

var client = require("ovh")({
  endpoint: "ovh-eu",
  appKey: CLÉ_APPLICATION,
  appSecret: SECRET_APPLICATION,
  consumerKey: CLÉ_CONSOMMATEUR_APPLICATION,
});
import ovh

client = ovh.Client(
    endpoint = 'ovh-eu',
    application_key = CLÉ_APPLICATION,
    application_secret = SECRET_APPLICATION,
    consumer_key = CLÉ_CONSOMMATEUR_APPLICATION,
)
package main

import (
     "fmt"
     "github.com/ovh/go-ovh/ovh"
)

func main() {
     client, err :=  ovh.NewClient(
         "ovh-eu",
         CLÉ_APPLICATION,
         SECRET_APPLICATION,
         CLÉ_CONSOMMATEUR_APPLICATION,
     )
     if err != nil {
         fmt.Printf("Error: %q\n", err)
         return
     }
}

Glossaire

Vous pourrez rencontrer les termes ci-dessous en parcourant cette documentation.

  • Registre : organisme détenteur d'une extension. Par exemple, le .fr appartient à l'Afnic, le .com et le .net à Verisign.
  • Registrar (ou bureau d'enregistrement) : revendeur de noms de domaines. Le registre passe obligatoirement par un registrar afin de vendre son nom de domaine au client final. OVHcloud est un registrar.
  • Registrant : propriétaire d'un nom de domaine. Il porte la responsabilité légale de l'utilisation du nom de domaine et possède tous les droits sur le nom de domaine.
  • gTLD (Generic Top Level Domain) : extension générique, utilisée internationalement, dont le fonctionnement est régi par une autorité tierce indépendante, l'ICANN. Le .com et le .net sont des gTLDs.
  • ccTLD (Country Code Top Level Domain) : extension spécifique à un pays, dont le fonctionnement est régi par le pays lui-même. De ce fait, les règles d'éligibilité, voire le mode de vente ou le cycle de vie des domaines, peuvent différer fortement d'une extension à l'autre. C'est le rôle du registrar d'abstraire tout cela pour le client final. Les ccTLDs sont les seules extensions constituées de 2 caractères exactement : par exemple .fr pour la France, .io pour le territoire britannique de l'Océan Indien (bien qu'il soit utilisé pour de nombreuses applications, en référence à l'acronyme I/O pour Input/Output).

Cette documentation vous a-t-elle été utile ?

N’hésitez pas à nous proposer des suggestions d’amélioration afin de faire évoluer cette documentation.

Images, contenu, structure… N’hésitez pas à nous dire pourquoi afin de la faire évoluer ensemble !

Vos demandes d’assistance ne seront pas traitées par ce formulaire. Pour cela, utilisez le formulaire "Créer un ticket" .

Merci beaucoup pour votre aide ! Vos retours seront étudiés au plus vite par nos équipes..


Ces guides pourraient également vous intéresser...

OVHcloud Community

Accedez à votre espace communautaire. Posez des questions, recherchez des informations, publiez du contenu et interagissez avec d’autres membres d'OVHcloud Community.

Echanger sur OVHcloud Community