Documentation OVH

Supprimer un serveur hôte

Découvrez comment supprimer un serveur hôte d'une infrastructure Private Cloud

Dernière mise à jour le 10/08/2018

Objectif

Dans certains cas il peut être utile de supprimer un serveur hôte (host) de votre cluster, par exemple pour rendre un « spare » non utilisé ou pour évoluer vers une gamme supérieure.

Ce guide vous explique comment retirer en toute sécurité un serveur hôte de votre infrastructure Private Cloud.

Prérequis

  • Posséder une offre Private Cloud.
  • Accéder à l’interface de gestion vSphere.

En pratique

La suppression d’un serveur hôte se déroule en deux étapes : la mise en mode maintenance de cette ressource, puis la suppression de celle-ci.

Activer le mode maintenance

Une fois connecté dans vSphere, rendez-vous dans l'inventaire de vos serveurs hôtes et clusters. Sélectionnez le serveur hôte concerné avec un simple clic droit, puis choisissez Maintenance Mode et Enter Maintenance Mode. Si des machines virtuelles (VM) sont en fonctionnement sur ce serveur hôte, elles seront automatiquement enregistrées sur un autre serveur hôte présent dans votre cluster (modes HA et DRS activés).

Activation du mode maintenance

Vous avez accès à une fenêtre vous permettant de confirmer le passage en maintenance.

Confirmation du mode maintenance

Vous pouvez suivre la progression du passage en mode maintenance dans la zone Recent Tasks.

Suivi du mode Maintenance

Supprimer le serveur hôte

Le serveur hôte est maintenant en mode maintenance. Faites un clic droit sur celui-ci, puis choisissez OVH Private Cloud et enfin Remove OVH Host

Retirer l'hôte

Dans la fenêtre qui apparaît, il ne reste qu'à confirmer la suppression avec Next.

Confirmation de la suppression

La demande de suppression a dès lors été prise en compte.

Validation de la suppression

Vous pouvez suivre la progression de la suppression du serveur hôte dans la zone Recent Tasks.

Suivi de la tâche de suppression

En quelques minutes, le serveur hôte est supprimé et n’est plus visible .

La suppression passera en erreur si le moindre répertoire ou fichier qui n’était pas présent initialement sur le stockage local du serveur hôte a été ajouté. Seuls les répertoires de base et les fichiers de vSwap ne bloquent pas cette opération.

Aller plus loin

Échangez avec notre communauté d’utilisateurs sur https://community.ovh.com/.


Cet article vous a-t-il été utile ?

Génial ! Ravi d'avoir pu vous aider.

Pourquoi n'êtes-vous pas satisfait ?

Merci votre avis a été pris en compte.


Ces guides pourraient également vous intéresser...