Créer et configurer un disque supplementaire sur une instance

Découvrez comment attacher un nouveau volume à votre instance Public Cloud

Dernière mise à jour le 08/12/2021

Objectif

Vous pouvez créer des disques supplémentaires pour vos instances Public Cloud. Cela peut être utile dans les cas suivants :

  • Si vous souhaitez augmenter votre capacité de stockage sans avoir à changer le modèle d’instance.
  • Si vous souhaitez disposer d’un espace de stockage hautement disponible et performant.
  • Si vous souhaitez déplacer votre stockage et vos données vers une autre instance.

Découvrez comment créer un disque supplémentaire et le configurer sur votre instance.

Prérequis

  • Être connecté à votre espace client OVHcloud
  • Disposer d'une instance Public Cloud dans votre compte OVHcloud
  • Avoir un accès administrateur (root) à votre instance via SSH

En pratique

Attacher un nouveau volume

Connectez-vous à votre espace client OVHcloud, accédez à la section Public Cloud et sélectionnez le projet Public Cloud concerné. Ensuite, ouvrez Block Storage dans le menu de gauche.

Dans cette partie, cliquez sur le bouton Créer un volume.

sélectionner le projet

Suivez les étapes de configuration afin de sélectionner les options d'emplacement, de type de disque et de capacité de disque. Renseignez un nom pour le volume et validez en cliquant sur Créer le volume.

create disk

Le nouveau disque s’affichera alors dans l’espace client.

configure disk

À droite du volume, cliquez sur le bouton ... puis sélectionnez Attacher à l'instance.

attach disk 01

Dans la fenêtre qui apparaît, choisissez une instance dans la liste et cliquez sur Confirmer pour attacher le disque.

attach disk 02

Le processus d’attachement du disque à votre instance va alors commencer. L'opération peut prendre quelques minutes.

Veillez à ne pas quitter la page actuelle de votre espace client OVHcloud lorsque le disque est en cours de connexion. Cela pourrait interrompre le processus.

Configuration du nouveau disque

Les exemples ci-dessous supposent que vous êtes connecté en tant qu'utilisateur avec des autorisations suffisantes.

Sous Linux

Ouvrez une connexion SSH à votre instance, puis utilisez la commande ci-dessous pour lister les disques attachés.

~$ admin@server-1:~$ lsblk

NAME MAJ:MIN RM SIZE RO TYPE MOUNTPOINT
vda 254:0 0 10G 0 disk
└─vda1 254:1 0 10G 0 part /
vdb 254:16 0 10G 0 disk

Dans cet exemple, vda fait référence au disque par défaut de l'instance. Le disque additionnel sera alors nommé vdb.

Créez une partition sur le disque supplémentaire via les commandes ci-dessous.

~$ admin@server-1:~$ sudo fdisk /dev/vdb

Welcome to fdisk (util-linux 2.25.2).
Changes will remain in memory only, until you decide to write them.
Be careful before using the write command.

Device does not contain a recognized partition table.
Created a new DOS disklabel with disk identifier 0x95c4adcc.
Command (m for help): n

Partition type
p primary (0 primary, 0 extended, 4 free)
e extended (container for logical partitions)
Select (default p):
Using default response p.
Partition number (1-4, default 1):
First sector (2048-20971519, default 2048):
Last sector, +sectors or +size{K,M,G,T,P} (2048-20971519, default 20971519):

Created a new partition 1 of type 'Linux' and of size 10 GiB.
Command (m for help): w

The partition table has been altered.
Calling ioctl() to re-read partition table.
Syncing disks.

Formatez ensuite la nouvelle partition vdb1 à l’aide de la commande ci-dessous :

~$ admin@server-1:~$ sudo mkfs.ext4 /dev/vdb1
mke2fs 1.42.12 (29-Aug-2014)
Creating filesystem with 2621184 4k blocks and 655360 inodes
Filesystem UUID: 781be788-c4be-462b-b946-88429a43c0cf
Superblock backups stored on blocks:
32768, 98304, 163840, 229376, 294912, 819200, 884736, 1605632

Allocating group tables: done
Writing inode tables: done
Creating journal (32768 blocks): done
Writing superblocks and filesystem accounting information: done

Montez la partition avec les commandes suivantes :

admin@server-1:~$ sudo mkdir /mnt/disk
admin@server-1:~$ sudo mount /dev/vdb1 /mnt/disk/

Enfin, vérifiez le point de montage à l’aide de cette commande :

~$ admin@server-1:~$ df -h

Filesystem Size Used Avail Use% Mounted on
/dev/vda1 9.8G 840M 8.6G 9% /
udev 10M 0 10M 0% /dev
tmpfs 393M 5.2M 388M 2% /run
tmpfs 982M 0 982M 0% /dev/shm
tmpfs 5.0M 0 5.0M 0% /run/lock
tmpfs 982M 0 982M 0% /sys/fs/cgroup
/dev/vdb1 9.8G 23M 9.2G 1% /mnt/disk

Le montage n'est pas persistant car le disque sera détaché au redémarrage de l'instance. Afin d'automatiser le montage, il est nécessaire d'éditer le fichier fstab.

Récupérez tout d'abord l'UUID (block ID) du nouveau volume :

~$ admin@server-1:~$ sudo blkid

/dev/vda1: UUID="51ba13e7-398b-45f3-b5f3-fdfbe556f62c" TYPE="ext4" PARTUUID="000132ff-01"
/dev/vdb1: UUID="2e4a9012-bf0e-41ef-bf9a-fbf350803ac5" TYPE="ext4" PARTUUID="95c4adcc-01"

Ouvrez /etc/fstab avec un éditeur de texte :

~$ sudo nano /etc/fstab

Ajoutez la ligne ci-dessous au fichier et remplacez l'UUID par le vôtre :

UUID=2e4a9012-bf0e-41ef-bf9a-fbf350803ac5 /mnt/disk ext4 nofail 0 0

Enregistrez et quittez l'éditeur. Le disque devrait alors être automatiquement monté à chaque redémarrage.

Sous Windows

Établissez une connexion RDP (Remote Desktop) avec votre instance Windows.

Une fois connecté, faites un clic-droit sur le bouton Démarrer et ouvrez Gestion des disques.

disk management

Le nouveau disque sera affiché en tant que volume inconnu avec de l'espace non alloué.

volume inconnu

Si le disque est indiqué ici comme étant hors-ligne, il doit d'abord être initialisé. Pour ce faire, vous pouvez utiliser l'interface utilisateur Windows ou l'utilitaire DISKPART. Sinon, procédez au formatage du disque dans Gestion des disques.

Initialiser le disque dans Gestion des disques

Faites un clic-droit sur le disque et sélectionnez En ligne.

Si le disque est indiqué ici comme étant hors-ligne, cela est probablement dû à une politique en place sur l'instance. Pour résoudre ce problème, faites un clic-droit sur le disque et sélectionnez En ligne.

offline disk

Effectuez à nouveau un clic-droit et sélectionnez cette fois-ci Initialiser le disque.

offline disk

Ensuite, sélectionnez MBR puis cliquez sur OK.

initialise disk

Initialiser le disque avec DISKPART

Faites un clic-droit sur le bouton Démarrer et ouvrez Exécuter.

initialise disk

Tapez cmd et cliquez sur OK pour ouvrir l'application de ligne de commande.

run prompt

À l'invite de commande, ouvrez DISKPART :

C:\> diskpart

Utilisez la série de commandes DISKPART suivante pour mettre le disque en ligne :

DISKPART> san

SAN Policy : Offline Shared
DISKPART> san policy = OnlineAll

DiskPart successfully changed the SAN policy for the current operating system .

- Implementation of the strategy on the extra disk:
[Code] DISKPART> list disk

Disk ### Status Size Free Dyn Gpt
-------- ------------- ------- ------- --- ---
Disk 0 Online 200 GB 0 B
* Disk 1 Offline 10 GB 1024 KB
DISKPART> select disk 1

Disk 1 is now the selected disk.
DISKPART> attributes disk clear readonly

Disk attributes cleared successfully.
DISKPART> attributes disk

Current Read-only State : No
Read-only : No
Boot Disk : No
Pagefile Disk : No
Hibernation File Disk : No
Crashdump Disk : No
Clustered Disk : No
DISKPART> online disk

DiskPart successfully onlined the selected disk.
Formatage du disque

Dans l'outil Gestion des disques, faites un clic droit sur le nouveau disque et sélectionnez Nouveau volume simple....

format disk

Dans l'assistant, cliquez sur Suivant pour spécifier la taille du volume. Par défaut, il doit être au maximum. Cliquez sur Suivant pour continuer.

format disk

Laissez la nouvelle lettre de lecteur par défaut ou sélectionnez-en une autre, puis cliquez sur Suivant.

format disk

Nommez le volume (facultatif) et confirmez les options de formatage en cliquant sur Suivant.

format disk

Dans la dernière fenêtre, cliquez sur Terminer pour formater le disque.

format disk

Le disque sera par la suite disponible en tant que lecteur dans l'explorateur de fichiers.

Aller plus loin

Échangez avec notre communauté d'utilisateurs sur https://community.ovh.com/.


Cette documentation vous a-t-elle été utile ?

N’hésitez pas à nous proposer des suggestions d’amélioration afin de faire évoluer cette documentation.

Images, contenu, structure… N’hésitez pas à nous dire pourquoi afin de la faire évoluer ensemble !

Vos demandes d’assistance ne seront pas traitées par ce formulaire. Pour cela, utilisez le formulaire "Créer un ticket" .

Merci beaucoup pour votre aide ! Vos retours seront étudiés au plus vite par nos équipes..


Ces guides pourraient également vous intéresser...

OVHcloud Community

Accedez à votre espace communautaire. Posez des questions, recherchez des informations, publiez du contenu et interagissez avec d’autres membres d'OVHcloud Community.

Echanger sur OVHcloud Community

Conformément à la Directive 2006/112/CE modifiée, à partir du 01/01/2015, les prix TTC sont susceptibles de varier selon le pays de résidence du client
(par défaut les prix TTC affichés incluent la TVA française en vigueur).