Vérifier le système de fichiers sur un VPS

Découvrez comment rechercher des erreurs dans un système de fichiers en mode rescue

Dernière mise à jour le 20 avril 2021

Objectif

Découvrez comment diagnostiquer les systèmes de fichiers sur les VPS OVHcloud à l'aide du mode rescue.

OVHcloud vous fournit des services dont vous êtes responsable en ce qui concerne leur configuration et leur gestion. Vous êtes donc responsable de leur bon fonctionnement.

Si vous rencontrez des difficultés pour effectuer ces actions, veuillez contacter un prestataire de services spécialisé et/ou échanger avec notre communauté d'utilisateurs sur https://community.ovh.com/. OVHcloud ne pourra pas vous fournir de support technique à cet égard.

Prérequis

En pratique

VPS GNU/Linux

Connectez-vous à votre espace client OVHcloud et lancez un redémarrage du serveur en mode rescue. Si nécessaire, consultez notre guide du mode rescue.

Sur les anciennes gammes de VPS, vos partitions seront automatiquement montées en mode rescue. Vous pouvez le vérifier à l'aide de la commande suivante :

$ lsblk

NAME   MAJ:MIN RM  SIZE RO TYPE MOUNTPOINT
sda      8:0    0  2.5G  0 disk
└─sda1   8:1    0  2.5G  0 part /
sdb      8:16   0   80G  0 disk
└─sdb1  8:17   0   80G  0 part  /mnt/sdb1

L'exemple de résultat ci-dessus affiche un point de montage existant. Cela signifie que la partition à vérifier doit d'abord être démontée :

$ umount /dev/sdb1

Si votre VPS est récent, la colonne MOUNTPOINT devrait être vide et vous pouvez ignorer l'étape précédente.

Vous pouvez maintenant vérifier la partition avec « fsck » :

$ fsck /dev/sdb1

cloudimg-rootfs: clean, 134995/3225600 files, 849881/6525179 blocks

Si le résultat est vide, cela signifie généralement que le système de fichiers est propre. Vous pouvez cependant forcer une vérification :

$ fsck /dev/sdb1 -f

VPS Windows

Les instructions ci-dessus ne s'appliquent généralement pas à un VPS sous Windows, car la vérification du système de fichiers ne prend pas en charge NTFS. Vous pouvez cependant effectuer une vérification de cohérence NTFS sur les partitions.

Connectez-vous à votre espace client OVHcloud et lancez un redémarrage du serveur en mode rescue. Si nécessaire, consultez notre guide du mode rescue.

Sur les anciennes gammes de VPS, vos partitions seront automatiquement montées en mode rescue. Vous pouvez le vérifier à l'aide de la commande suivante:

$ lsblk

NAME   MAJ:MIN RM  SIZE RO TYPE MOUNTPOINT
sda      8:0    0  2.5G  0 disk
└─sda1   8:1    0  2.5G  0 part /
sdb      8:16   0  100G  0 disk
├─sdb1   8:17   0  350M  0 part /mnt/sdb1
├─sdb2   8:18   0 99.7G  0 part /mnt/sdb2

L'exemple de résultat ci-dessus affiche les points de montage existants. Cela signifie que la partition à vérifier doit d'abord être démontée :

$ umount /dev/sdb1

Si votre VPS est récent, la colonne MOUNTPOINT devrait être vide et vous pouvez ignorer l'étape précédente.

La commande suivante vérifie la cohérence de la partition et tente de résoudre les erreurs éventuelles:

$ ntfsfix /dev/sdb1

Aller plus loin

Activer le mode rescue sur un VPS

Echangez avec notre communauté d'utilisateurs sur https://community.ovh.com/.


Cette documentation vous a-t-elle été utile ?

N’hésitez pas à nous proposer des suggestions d’amélioration afin de faire évoluer cette documentation.

Images, contenu, structure… N’hésitez pas à nous dire pourquoi afin de la faire évoluer ensemble !

Vos demandes d’assistance ne seront pas traitées par ce formulaire. Pour cela, utilisez le formulaire "Créer un ticket" .

Merci beaucoup pour votre aide ! Vos retours seront étudiés au plus vite par nos équipes..


Ces guides pourraient également vous intéresser...

OVHcloud Community

Accedez à votre espace communautaire. Posez des questions, recherchez des informations, publiez du contenu et interagissez avec d’autres membres d'OVHcloud Community.

Echanger sur OVHcloud Community